Royal Revolt !

84 100

Ahlala la famille c’est pas toujours de tout repos, surtout quand on est un jeune roi qui revient après deux ans d’absence. Oncle, Tante, jetez moi tout ça dehors en menant vos armées à travers 58 niveaux qui croissent en difficulté. Guidez votre prince du bout du doigt et invoquez des mages, des archers ou des barbares pour fouler les contrées ennemies (et accessoirement les ennemis croisés en chemin) pour abattre chacun des 58 châteaux.

 

Les troupes, comme les sorts s’améliorent  et il faudra abattre le château en un temps record pour espérer décrocher les 3 étoiles du niveau. Un jeu qui a son charme il faut bien le dire.

Graphisme

18 / 20
Le jeu est franchement joli. Chouettes illustrations sur bonnes animations... Rien à redire de ce côté là.

Jouabilité

17 / 20
Une mécanique déjà vue mais sympathiquement déclinée dans Royal Revolt. Guidez votre prince du doigt pour mener le front ou reculer pour se régénérer. Vous avez à votre disposition des sorts que vous activez en tapant sur les icônes en bas à droite et vous invoquez les troupes avec les boutons en bas à gauche. Les éléments se débloquent au fur et à mesure de vos avancées, ce qui rythme élégamment Royal Revolt !

Durée de vie

17 / 20
Oui, le jeu compte 58 niveaux (dont 16 niveaux spéciaux) et ça peut paraitre cours. Mais on est certain que l'éditeur peut mettre des niveaux supplémentaires demain. Et puis pour avoir les trois étoiles partout, il faudra vous accrocher.

Bande son

17 / 20
Une bande son originale qui colle bien à l'ambiance vengeresse du prince revenu combattre les félons.

Prix

15 / 20
Vous pouvez acheter des crédits en ligne pour améliorer vos capacités mais il faudra jouer quelques heures avant de ressentir une réelle différence avec l'advsersaire. Ca laisse le temps de s'amuser et comme on peut refaire les niveaux...

Note Générale

84 / 100

Testé par Fran

Ca fait un petit bout de temps qu'on aurait du tester ce titre franchement réussi. Un espèce de tower defense inversé où il faut courir habilement pour ne pas que nos troupes se fassent désosser en notre absence (c'est souvent le cas) mais tout en allant désamorcer les pièges en amont.
Télécharger

Vidéo