Google Drive sur Android

Si les utilisateurs d’Ipad devront attendre quelques semaines, ce n’est pas le cas des utilisateurs Android qui peuvent dès maintenant télécharger l’application Google Drive. Bien entendu, et conformément aux traductions automatiques stupides du Google Play, vous la trouverez sous le nom français de Google Disque (il y a le droit de rire).

 

Au programme une espèce de super extension du fameux service Google Docs et 5Go offerts pour tous les utilisateurs. Le service formalise ce que Google sait faire depuis des années en matière de Cloud. Les améliorations attendues sont notamment une meilleure interconnexion entre les différents services du géants de Mountain View (je cite) :

 

Vous pouvez partager vos photos depuis Drive sur Google+ et pourrez bientôt joindre des documents de Drive directement dans vos messages Gmail.

(source)

 

et d’autres options liées à la possibilité de visionner, modifier et partager médias et fichiers de bureautiques.

 

Tarifs de Google Drive

Pour l’instant, on a une base tarifaire en dollars que voici :

On est donc sur des prix largement inférieurs à ceux pratiqués par Dropbox mais Microsoft Skyjet reste bien plus intéressant. Oui mais voilà, Google Drive n’est pas présenté par Google comme un simple système de partage ou de stockage de fichiers.

 

Drive l’ambitieux ?

Le service est bien plus ambitieux que du simple Cloud à la DropBox et compagnie. Google est bien décidé à prendre la main sur l’applicatif web et vraisemblablement à tenter d’enfermer Apple dans son propre système Itunes, Appstore, macOS. Car la volonté de créer des partenariats avec des développeurs d’applications (téléchargeables depuis Chrome Web Store) est déjà clairement avancée (je cite -je fais mon Antoine de Caunes aujourd’hui-) :

 

nous collaborons avec de nombreux développeurs d’applications tierces pour étendre ses fonctionnalités : envoyer des fax, éditer des vidéos et créer des maquettes de site Internet directement depuis Drive

 

Une stratégie extrêmement ambitieuse pour Google où on voit bien que Drive n’est finalement envisagé que comme un espèce de protocole technique permettant à Google de s’insérer sur l’application web. Le gros point faible sera certainement le « Tout Google » et en particulier l’importance de Chrome.

 

Google Drive n’est donc qu’une pièce d’une stratégie introduite notamment par Google Play, elle laissera, comme d’habitude, un certain nombre de gens sceptiques mais on voit bien comment le géant tente d’avancer ses billes dans les interstices laissés par Facebook et Apple.

 

Dès qu’on a les comptes validés on vous fait un test en bonne et due forme. En attendant voilà toujours la vidéo officielle.

 

Ecrit par Fran

Vidéo